Le Syndrome Barre

Après la tuerie à Charlie Hebdo, l’assassinat d’une policière et l’attentat contre un supermarché casher, Jean-Louis Bruguière explique dans Envoyé Spécial (15/01/2015) qu’il avait été détecté dix ans auparavant que le terroriste voulait tuer des Juifs par antisémitisme, mais « pas commettre des attentats ».

 

Encore un cas du « syndrome Barre » (qui dénonçait en 1980 après l’attentat de Copernic un attentat « qui voulait frapper des Israélites (…) mais qui a frappé des Français innocents ») !

Manuel Valls peut bien affirmer que « la France, sans les Juifs de France, n’est plus la France », certains semblent toujours considérer qu’en France, les Juifs de France ne font pas vraiment partie de la communauté nationale.