Le Syndrome Barre

Après la tuerie à Charlie Hebdo, l’assassinat d’une policière et l’attentat contre un supermarché casher, Jean-Louis Bruguière explique dans Envoyé Spécial (15/01/2015) qu’il avait été détecté dix ans auparavant que le terroriste voulait tuer des Juifs par antisémitisme, mais « pas commettre des attentats ».

 

Encore un cas du « syndrome Barre » (qui dénonçait en 1980 après l’attentat de Copernic un attentat « qui voulait frapper des Israélites (…) mais qui a frappé des Français innocents ») !

Manuel Valls peut bien affirmer que « la France, sans les Juifs de France, n’est plus la France », certains semblent toujours considérer qu’en France, les Juifs de France ne font pas vraiment partie de la communauté nationale.

 

Publicités

Je suis Nigerian

CHARLIE Nigeria.jpg

 

Samedi 10 janvier, le groupe islamiste Boko Haram a perpétré un attentat ayant fait 20 morts dans un marché au Nigeria en y faisant exploser une fillette de 10 ans.

Cet attentat était précédé d’autres attaques dans ce pays et suivi d’autres attentats dès le dimanche suivant .

Alors même que la France manifestait massivement contre les tueries d’islamistes à Paris, et que de nombreuses manifestations de soutient avaient lieu à travers le monde, ces attentats inacceptables au Nigeria n’émeuvent malheureusement pas les foules.

Le terrorisme islamiste est pourtant à dénoncer où qu’il frappe, et toutes les victimes de ces barbares méritent notre solidarité. Je suis Charlie, Je suis Nigérian.

 

 

Charlie Hebdo et Dieudonné, ce n’est pas le même combat

Suite à l’odieuse tuerie à Charlie Hebdo, on voit se multiplier les manifestations pour défendre la liberté d’expression.

Lors, ceux qui approuvent le châtiment des « blasphémateurs » mais ne peuvent soutenir ouvertement les assassins feignent de s’interroger sur une liberté d’expression illimitée. Et d’invoquer leur champion, Dieudonné, qui serait selon eux privé de cette liberté dont on se gargarise tant.

Face un un tel discours, le simple « ce n’est pas pareil » ne suffit généralement pas, et entretient au contraire la croyance d’un « deux poids deux mesures » dont seraient victimes les Musulmans et dont bénéficieraient les Juifs.

Il est plutôt à rappeler que la liberté d’expression que nous défendons est certes très large mais que, comme toutes les libertés, elle n’est pas illimitée : elle s’arrête là où commence celle des autres. Continuer à lire … « Charlie Hebdo et Dieudonné, ce n’est pas le même combat »

Du bon usage du martyr et du sacré

Cet article a été écrit sur le site « ZEMMOUR & NAULLEAU » le 24/09/2012 au sujet de leurs émission dans laquelle ils évoquaient la responsabilité de Charlie Hebdo et de ses caricatures de Mahomet dans les violences des pays arabes/musulmans.


 

Dans le préambule de votre émission diffusée sur M6 le 24/09/2012, vous avez interpellé les dirigeants de Charlie Hebdo en demandant s’ils considéraient comme des « martyrs de la liberté d’expression » les personnes tuées par des Musulmans offensés par les dénigrements de Mahomet.

Cette pseudo question est choquante à plus d’un titre. Continuer à lire … « Du bon usage du martyr et du sacré »