L’antisémitisme d’une accusation d’antisémitisme

Une caricature  d’Emmanuel Macron publiée brièvement sur le site des Républicains fait dernièrement grand bruit et est taxée d’antisémitisme.

Caricature Macron

Le caricaturé dénonce « une imagerie antisémite  » et Les Républicains eux-même, François Fillon le premier, s’excusent et condamnent dessinateur et directeur de communication.

Pourtant, la caricature décriée représente M. Macron comme un banquier faisant le grand écart entre le capitalisme (costume, cigare) et le communisme (faucille rouge) sans qu’il soit fait aucunement mention d’un quelconque caractère juif … sauf à estimer qu’un banquier est forcément juif et réciproquement.
C’est donc paradoxalement l’accusation d’antisémitisme portée à l’encontre de cette caricature qui est antisémite en établissant cette équivalence Juif=Finance.

 

 

Je suis Israélien

 

CHARLIE Israel

Un Palestinien a attaqué mercredi 21/01/2015 au couteau des civils israéliens dans un bus à Tel-Aviv et blessé plusieurs personnes.

Cet attentat a été salué par le Hamas – mouvement islamiste qui appelle à détruire Israël et à tuer tous les Juifs.

Le terrorisme islamiste est à dénoncer où qu’il frappe, et toutes les victimes de ces barbares méritent notre solidarité. Je suis Charlie, Je suis Israélien.

 

Le Syndrome Barre

Après la tuerie à Charlie Hebdo, l’assassinat d’une policière et l’attentat contre un supermarché casher, Jean-Louis Bruguière explique dans Envoyé Spécial (15/01/2015) qu’il avait été détecté dix ans auparavant que le terroriste voulait tuer des Juifs par antisémitisme, mais « pas commettre des attentats ».

 

Encore un cas du « syndrome Barre » (qui dénonçait en 1980 après l’attentat de Copernic un attentat « qui voulait frapper des Israélites (…) mais qui a frappé des Français innocents ») !

Manuel Valls peut bien affirmer que « la France, sans les Juifs de France, n’est plus la France », certains semblent toujours considérer qu’en France, les Juifs de France ne font pas vraiment partie de la communauté nationale.