L’antisémitisme d’une accusation d’antisémitisme

Une caricature  d’Emmanuel Macron publiée brièvement sur le site des Républicains fait dernièrement grand bruit et est taxée d’antisémitisme.

Caricature Macron

Le caricaturé dénonce « une imagerie antisémite  » et Les Républicains eux-même, François Fillon le premier, s’excusent et condamnent dessinateur et directeur de communication.

Pourtant, la caricature décriée représente M. Macron comme un banquier faisant le grand écart entre le capitalisme (costume, cigare) et le communisme (faucille rouge) sans qu’il soit fait aucunement mention d’un quelconque caractère juif … sauf à estimer qu’un banquier est forcément juif et réciproquement.
C’est donc paradoxalement l’accusation d’antisémitisme portée à l’encontre de cette caricature qui est antisémite en établissant cette équivalence Juif=Finance.

 

 

Publicités

Quand la polémique sur le burkini jette le voile sur les questions de laïcité et d’identité

La récente polémique sur le « burkini » et les arrêtés l’interdisant sur certaines plages de France illustre les dérives et les graines de violence potentielle engendrées par les ambigüités – qui confinent à l’incohérence – de la laïcité « à la française », comme je l’avais écrit il y a plus de six ans dans « Laïcité, laïcités … ou pas … ». Continuer à lire … « Quand la polémique sur le burkini jette le voile sur les questions de laïcité et d’identité »